09 70 100 100

Devis gratuit

Gueules d’Anges, l’association des chiens dits “dangereux”

Suite à la diffusion de leur spot vidéo, Fidanimo s’est intéressé à l’association des « molosses aux grands cœurs » : Gueules d’Anges.

En 5 questions, Eva Dia fondatrice de Gueules d’Anges, nous dis tout.

1. Gueules d’Anges a vu le jour en 2015, d’où est venue l’idée de créer cette association ?

Étant réalisatrice de métier et passionnée par les animaux, j’aime allier mon métier à ma passion comme le spot “En Cage” pour la SPA.

En 2013, j’ai eu “Iron”, mon Amstaff ; j’ai pu voir la méchanceté et le regard négatif des gens sur ces chiens. C’est tout naturellement que j’ai voulu faire un nouveau spot pour montrer aux gens la vérité sur nos chiens.

Le projet de vidéo a pris de plus en plus d’ampleur. Il a été soutenu par plusieurs célébrités, associations, marques…

C’est ce qui a donné naissance à Gueule d’Anges. Je l’ai créé suite au succès du projet. Les propriétaires de ces chiens se sentent enfin soutenue par une association.

2. On entend beaucoup parler des chiens dits « dangereux ». Que pouvez-vous nous dire sur ces derniers et leurs propriétaires ?

Il n’y pas de mauvais chiens, seulement de mauvais maîtres. Le chien est le reflet de l’éducation du maître. Si on éduque mal un chien, il aura plein de côtés négatifs, mais bien élevés ce sont des amours.

3. Dans votre association, on y trouve que des chiens catégorisés ?

Non, même si notre association est essentiellement pour les chiens de catégorie, nous sommes ouverts à tous . Pas de discrimination chez nous, comme en sont victimes nos chiens.

Nous avons beaucoup d’autres races victimes du délit de “sales gueules”: bouledogue, bull terrier, staffy, cane corso, boxer… Parfois, nous avons des surprises comme des labradors, des chihuahuas, etc…

4. Quel rôle jouez-vous auprès des propriétaires et de leurs compagnons ?

Nous conseillons les gens pour tout ce qui est de l’ordre des papiers administratifs pour l’obtention d’un chien de catégorie, pour des questions sur les problèmes judiciaires. Nous intervenons aussi sur l’éducation des chiens ou chiots. Mais, pas seulement.

Nous sommes aussi une association ludique qui permet aux gens de se rencontrer au travers de jeux, balades à thèmes, journées sportives, shootings photos, etc…

Nous sommes comme une famille aujourd’hui: chaque membre à sa place.

5. L’association commence à être médiatisée, quel message souhaitez-vous transmettre ?

Les médias sont la principale cause de cette mauvaise image sur nos chiens; même s’il y a eu des drames, nous ne pouvons le nier. Il y a également des drames avec d’autres races de chiens.

Nous utilisons aussi les médias pour rétablir la vérité, au travers des grands médias comme RMC ou d’émission comme “Les animaux de la 8”. De plus, tous nos évènements sont filmés et photographiés.

Une anecdote à nous raconter ?

Depuis quelques mois, quand je me promène avec Iron, on m’arrête dans la rue pour me parler de mon chien. Les personnes me parle d’une « super » association du nom de Gueules d’Anges dans laquelle je devrais m’inscrire. Bien sûr, je ne dis pas que je suis la fondatrice !

Pour plus d’information sur Gueules d’Anges :

http://www.gueulesdanges.com

https://www.facebook.com/gueulesdanges/photos

Interview d’Eva Dia, fondatrice de l’association Gueules d’Anges

Ces actualités devraient vous intéresser

Précédent Suivant