Tout connaître sur le Shiba-Inu

Tout connaître sur le Shiba-Inu

Petit chien japonais à l’allure fière et joyeuse, le Shiba-inu s’est fait une place de choix ces dernières années dans nos foyers occidentaux. Parfois victime de son succès, le Shiba-inu est un chien qui demande une attention particulière pour se sentir bien. Il est donc important de bien connaître la race avant de se lancer.

 

 Les origines du Shiba-Inu

Le Shiba-Inu est un petit chien bien connu, originaire du Japon. Il s’agit d’une race dite primitive, ce qui signifie que ses instincts sont assez sauvages. Au départ, on trouve les shiba-inus dans les zones montagneuses du Japon, où ils servent de chiens de chasse pour les petits animaux (gibier et oiseaux principalement).

La race des shiba-inus a presque disparu aux alentours du XIXe siècle, avec le croisement de chiens pure race avec des chiens de chasse anglais. Ce croisement, initié par des britanniques, a bien failli faire disparaître la race des Shiba-inus. Heureusement, dans les années 1930 et 1940, des éleveurs japonais établissent le standard de la race et la font désigner “monument naturel” au Japon. Cela a bien entendu été très positif et a permis de sauver la race de l'extinction, en interdisant les croisements. Le Shiba-inu est aujourd’hui un petit chien très populaire, reconnu pour son caractère bien trempé et son allure attachante de petit renard.

Caractère du Shiba-Inu

Le shiba-inu est un chien au caractère bien trempé. Plutôt sociable, il est toutefois de nature méfiante avec les personnes qu’il ne connaît pas. Le Shiba est un chien très attaché à ses maîtres et qui apprécie grandement leur compagnie. Il adore les enfants et peut passer des heures à jouer avec eux, sans jamais perdre patience… Le shiba est un chien primitif, ce qui signifie qu’il est plutôt indépendant. Cela signifie également que ses instincts sont plutôt sauvages, et très aiguisés. Le shiba est un chien têtu qui ne se laissera pas éduquer facilement. Il doit comprendre le sens de ce qui lui est demandé pour appliquer, sinon, il choisit sciemment de ne pas vous écouter. Cela peut générer beaucoup de frustration chez les maîtres. Il faut donc faire preuve de patience et de rigueur si vous voulez réussir à éduquer votre chiot shiba-inu, en vous appuyant sur l’éducation positive.

L’instinct de chasse du shiba est très développé. Il est donc important que des principes d’éducation soient posés dès le départ pour favoriser l’apprentissage du rappel, sans quoi il ne sera pas possible de promener votre chien sans laisse. Le recours à un éducateur canin peut être à envisager.

Caractéristiques physiques du Shiba-Inu

Le shiba inu ressemble aux Akita-inus, en plus petit. Il ne pèse au maximum que 13 kg environ et sa taille adulte est d’environ 40 à 50 centimètres. Le shiba possède de petites oreilles triangulaires dressées vers le haut, et une queue ébouriffée et longue, enroulée sur elle-même et reposant sur le dos. Selon le standard de la race, on retrouve différentes couleurs de pelages : noir et feu, rouge, sésame. Il possède également sur son pelage de petites taches blanches, situées au niveau du museau et du cou, du poitrail et du ventre, appelées urajiro en japonais. On peut aussi les trouver sur la partie inférieure de la queue et à l’intérieur des pattes arrière.

Prix du Shiba-Inu

Le prix d’adoption d’un shiba-inu est en moyenne compris entre 1000 et 2500 euros, selon que le chien est inscrit au Livre des Origines Françaises (LOF) ou non. Bien sûr, cela varie également en fonction de la robe du chien et de son sexe.

Santé du Shiba-Inu

Le shiba inu est connu pour être sujet à certaines maladies, notamment des yeux ou de la peau. Très sujet aux mycoses et allergies, il est aussi souvent malade à cause des pollens, qui peuvent causer des réactions allergiques sur les yeux et la peau. Les maladies de peau touchent donc le museau, les coussinets et les régions qui sont plus susceptibles de transpirer (sous les pattes par exemple). Les maladies oculaires, souvent difficiles à repérer, peuvent quant à elles mener jusqu'à la cécité du chien si elles ne sont pas traitées à temps. Le shiba-inu peut aussi déclarer une maladie héréditaire, dite de Norman-Landing, qui cause des troubles neurologiques et ne se soigne pas. Pour prévenir toutes ces maladies, mieux vaut être prudent et faire suivre son shiba-inu par un vétérinaire de confiance.

Nos contrats d’assurance santé pour chien sont adaptés aux besoins de votre animal et peuvent vous aider à faire face à ses frais d’entretien. N’hésitez pas à vous faire rappeler par un de nos conseillers qui se fera un plaisir de vous renseigner sur la formule la plus adaptée à vos besoins.