09 70 100 100

Devis gratuit

Parole d'expert Alexandra Z. Photographie - Photographe animalier

A 24 ans, Alexandra est une passionnée des animaux mais pas seulement… A la suite de ses études dans le monde du chien, elle s’est découverte une nouvelle passion : la photographie animalière.

 

1. Alexandra comment êtes-vous passée d’une formation dans l’élevage à photographe animalier ?

 

Après avoir fait mes études pour être éleveuse, j’ai eu mon premier appareil photo il y a 5 ans. J’ai commencé à prendre en photo le premier ( et le meilleur modèle de tous à mes yeux –rire-) ma chienne Elena. Après un an de pratique, j’ai donc pensé à proposer ce service à des propriétaires de chiens notamment au début durant les balades canines. Le résultat des photos ne se sont pas faites attendre et j’ai donc entrepris la création de mon entreprise en Novembre 2014 afin de pouvoir proposer des shootings et reportages photos.

 

2. Comment avez-vous appris votre métier ?

 

N’ayant pas fait de formation particulière, j’ai tout appris sur le tas. La pratique aide énormément à avancer, les prises de vue viennent au fur et à mesure ainsi que l’amélioration des retouches photos. A l’heure actuelle, je continue encore à m’améliorer sur certains points. Avoir deux modèles à la maison m’a énormément aidé d’autant plus avec leur divergence de caractère qui fait que j’ai vraiment deux modèles totalement différents. Avec Elena, une chienne relativement expressive, je vais surtout accentuer le transfert d’émotion et le portait. Tandis qu’avec Like, sa fille, je suis plutôt dans des séries assez sportives. A elles deux, elles me donnent la possibilité d’avoir un très bon book photo, mais surtout à savoir placer les chiens au mieux. 
A l’heure actuelle, j’ai conscience de ne pas respecter toute les règles et normes de la photographie. Comme je dis souvent : à toute règle, il existe son exception. 
 

A titre d’exemple, le contre-jour est déconseillé tandis que moi j’adore le faire !

Je préfère, par choix personnel, rester avec des traitements assez légers qui se rapproche au plus de la réalité de l’instant.  

Et bien sûr, dans toutes mes photos, j’apporte mon petit détail afin que l’on puisse reconnaître mon travail bien qu’il soit plus significatif sur mes propres clichés.

 

3. Pouvez-vous nous dire en combien de temps se déroule une séance photo ?

 

Une séance peux aller de 30 minutes à 1h (voir plus) en studio en fonction du chien. Pourquoi ? Tout simplement parce que je préfère prendre mon temps : le chien arrive, fait un tour du studio et ensuite nous commençons. 
Une séance en extérieur va durer environ 1h, où les 15 premières minutes, le chien va faire sa petite balade et se détendre.

A ces temps s’ajoute le choix des photos qui lui est relativement long… Dur, dur de choisir pour certains ! Pendant ce temps, le chien profite pleinement des jouets à disposition dans le studio, chacun y trouve son compte !
Pourquoi une telle différence de durée ? Tout simplement parce que cela dépend du chien. Je pars du principe que c’est à moi de m’adapter à l’animal et non l’inverse. Certains sont plutôt surexcités, d’autre peureux dû à ce nouvel environnement… Mon but dans ce cas là ? Le mettre à l’aise afin de faire de belles photos. 
Pour moi, il est primordial de prendre le temps afin que tout le monde soit à l’aise et faire de belles photos plutôt que de regarder ma montre.  Il m’est déjà arrivée d’effectuer une séance avec un chien anxieux qui était effrayé par l’estrade. Et bien nous avons sorti les friandises, pris le temps qu’il fallait et 10 minutes après, il y montait et descendait sans soucis. Pour preuve, il est revenu l’année suivante et a tout de suite sauté dessus !
 

Les photos en extérieur vont plus être axées sur le mouvements (en course, en jeux ou encore en sport). A contrario, au studio je vais plutôt privilégier les photos statiques. Encore une fois, l’animal est libre de ses mouvements et je m’adapte. C’est de cette façon que les photos sont les plus spontanées et donc, à mes yeux, les meilleures. 
 

4. Quelles sont vos motivations pour exercer votre métier ?

 

Ma motivation la plus grande est celle de pouvoir offrir de beaux souvenirs aux propriétaires. Ensuite, le but pour moi à la fin d’une séance, c’est que tout le monde soit content : le maître tout comme le chien !

 

5. En dehors des particuliers, proposez-vous des collaborations avec des professionnels (association, entreprise, animalerie…) ?

 

Je travaille effectivement avec beaucoup de professionnels :
- L’association ANM (Aidons Nos Molosses), qui a été la première entreprise à me soutenir dans le lancement de mon entreprise. J’ai d’ailleurs cette année fait une vente de calendrier afin de leur apporter un soutien financier.

- L’association Gueules d’Anges, pour laquelle j’ai réalisé des photos en backstage du tournage du spot. Puis, je suis devenue partenaire avec eux. De cette manière je suis photographe sur différents événements (en shooting studio, extérieur ou sur les balades). 

J’ai eu la chance de participer au Pile Poil Show en 2016 avec mon ami et photographe Billy Baheux. Pour cette occasion, nous nous étions unis afin de proposer l’action « un portait une BA ». L’idée ? Pratiquer un petit prix sur les tirages photos, et les gens devaient apporter un don (monétaire ou matériel) aux associations. Le but étant toujours le même : apporter une aide aux associations dans le besoin. 

Toujours dans l’idée d’aide aux animaux, je propose à titre gracieux des shootings (studio ou extérieur) à tous les chiens proposés à l’adoption autour de mon domicile. 
Le but ? Mettre toutes les chances de leur côté afin qu’ils trouvent au plus vite leur foyer. 

D’autres partenariats se sont faits au fur et à mesure comme récemment le centre de loisirs Dog Addict (centre de sport loisir pour les chiens). 
Je ne les remercierais jamais assez de me faire confiance et de m’épauler dans mes projets !


Dans l’année, je devrais également commencer les shootings dans les animaleries…

 

6. Quels sont vos projets pour la suite ?

 

Faire perdurer mon entreprise tout en apportant des nouveautés régulièrement. 
L’an dernier par exemple, j’ai lancé les shootings évolutifs pour les chiots : 1 photo par mois sur 12 mois dans la même position. De ce fait, les maîtres voient la (grande) évolution de leur chiot et selon les races, c’est très flagrant !
J’aimerais également me diversifier plus qu’auparavant car peu de personnes savent que je ne fais pas uniquement que les chiens. Tous les animaux, du plus domestique au plus exotique, sont les bienvenus !

 

7. Comment peut-on faire appel à vous ?

 

En règle générale, on me contacte sur Facebook car on peut y voir tout mon travail, mon site Internet étant en cours de création. 
Les personnes qui me contactent sont soit tombées sur une de mes photos qui leur a plu et donc les a poussé à visiter la page, soit mes clients m’ont recommandé auprès d’eux. 
 

Une anecdote à nous raconter ?

 

Une seule ? Compliquée il y en a tellement !
Une des plus drôles, je pense, c’était lors d’un shooting pour deux chiots à l’adoption. Toujours dans l’idée de m’adapter au chien, je me suis allongée au sol pour être à la hauteur du modèle en question. Le deuxième chiot a donc trouvé l’idée originale de monter sur mon dos et d’y faire une petite sieste. 

 

   

   

   

 

Pour en savoir plus sur Alexandra Z. Photographie et ses clichés : https://www.facebook.com/alexandraZphotographie/

Ces actualités devraient vous intéresser

Précédent Suivant