09 70 100 100

Devis gratuit

Lekkarod 2018 : Interview de Valérie Maumon une experte passionnée

Du 14 au 22 Mars s’est déroulée la 3ème édition de la Lekkarod, une course internationale de chiens de traîneau. Performance, spectacle, et respect canin ont été au rendez-vous. Valérie Maumon gagnante de Lekkarod en 6 chiens pure race nordique, nous dit tout sur cette course au grand cœur.

 

1. On entend parler de la Lekkarod, peux-tu nous dire en quoi consiste cette course ?


C’est une course à étapes, organisée par l’équipe du Pr Dominique Grandjean vétérinaire et pompier de Paris maître de conférences à Maisons Alfort et spécialiste du chien de sport.
9 jours de course à travers les Alpes : 3 jours à St François Longchamp, 3 jours aux Saisies et 3 jours à Bessans. Des moyennes de 40 km/jour, soit plus de 300 km parcourus. C’est une course internationale qui a rassemblé des mushers de France, Espagne, Tchécoslovaquie, Allemagne, Autriche, Portugal, Norvège qui concourent en 2 catégories : les 6 chiens et les illimités (de 7 à 12 chiens). Il n’y a pas de catégorie homme/femme. Nous étions 3 femmes sur une 60aines de mushers !!

 

2. Le slogan de cette 3ème édition a été « Nos chiens ont du cœur », peux-tu nous dire pourquoi ?


Oui, car ce n’est pas seulement un évènement sportif c’est aussi une course qui met en avant et récolte des dons pour des causes et des associations Pour l’Institut Curie tout d’abord à travers son opération « Une jonquille pour Curie », une campagne nationale de mobilisation contre le cancer visant à récolter des fonds pour faire avancer la recherche. Le club de la Lekkarod s’est également lié au projet KDog, une méthode développée par une équipe de l’Institut Curie destinée à détecter précocement le cancer du sein grâce à l’odorat du chien.
Enfin j’ai moi-même couru sous les couleurs de Mécénat Chirurgie Cardiaque, une association qui permet à des enfants issus de pays défavorisés de bénéficier d’opérations cardiaques et d’être sauvés. 

 

3. Fondatrice de la marque Element.vet, pourquoi as-tu souhaité participer à cette compétition ?


Je suis musher depuis une 12aines d’années. J’ai participé à toutes les éditions de la Lekkarod, ainsi qu’à d’autres compétitions nationales et internationales. Nous avons remporté cette saison le Championnat de France 6 chiens mi-distance nordiques. J’aime cette course, son engagement, sa philosophie et j’aime par-dessus tout évoluer avec mes chiens sur les parcours techniques des Alpes, offert par cette course. C’est physique, il faut des chiens bien préparés (notre saison d’entraînement débute en septembre), avec un bon mental pour enchainer les étapes et ne rien lâcher c’est un partage merveilleux entre le musher et l’animal en pleine montagne, mon autre passion.

 

4. Tu as remporté la 1ère place en 6 chiens nordiques cette année et nous t’en félicitons. Quelles ont été tes motivations ?


Se faire plaisir, avec un bon team de chiens bien préparés, et aussi courir sous les couleurs de Mécénat Chirurgie Cardiaque. Lorsque les « Vétos du Cœur » m’ont proposé de défendre cette association, j’ai immédiatement répondu car c’est une cause qui me tient tout particulièrement à cœur. Je suis maman de 3 enfants qui sont en bonne santé et faire une action pour ceux qui n’ont pas cette chance est une raison essentielle pour moi. Cette chaine du cœur m’a touchée, les enfants viennent en France et sont hébergés par des familles d’accueil puis ils repartent sauvés rejoindre leurs familles. Je suis allée à Paris rencontrer Orso Chetochine et j’ai rencontré des enfants venus en consultation et j’ai serré dans mes bras une petite puce Aïcha de 18 mois. Ce sont de merveilleuses rencontres qui me redonnaient du baume au cœur quand j’étais fatiguée sur la course. Nous avons financé 12 000 € l’opération d’un enfant grâce à des partenaires : Les vétos du cœur, VétoAdom, Antagene, KPMG, Royal Canin, l’équipe médias de la course et un musher qui a remis le prix du voyage gagné dans la cagnote, je les remercie du fond du cœur !!

 

5. Entant que musher passionné, quels conseils pourrais-tu donner aux personnes débutants dans ce domaine ?


Je pense qu’il faut prendre son temps, c’est un sport qui allie l’humain et l’animal, donc il faut savoir choisir le bon chien, les bonnes lignées de travail, apprendre à les entrainer et comprendre leurs capacités. On gère les chiens 365 jours par an ce n’est pas comme un motard qui passe un coup de karcher et range sa moto après sa course dans son garage ! il faut avoir de la psychologie, leur apporter beaucoup de soins et d’attentions. Prévenir les soucis physiques et toujours s’adapter. C’est aussi pour cela que j’ai créé ELEMENT.vet
Nous avons développé toute une gamme de compléments phyto pour palier aux problèmes de stress, de digestion, locomoteur, dermato et maintenant nous avons également formulé des produits de soins : baumes réparateurs coussinets, gels de massages aux huiles essentielles. Etant labo partenaire de la Lekkarod et de beaucoup d’équipes canines sportives (agility, chiens de troupeaux, chiens d’avalanche etc.), l’équipe vétérinaire de la Lekkarod a utilisé nos produits sur toute la course tant la qualité des produits est avérée. C’est ma seconde victoire sur cette course !!

 

 

Une anedocte à nous raconter ?

J’en ai plein…. L’esprit entre mushers sur la piste, la bonne humeur de tous quand nous nous sommes perdus sur une étape des Saisies de nuit dans le brouillard, nous nous sommes tous suivis en plaisantant et nous sommes tous revenus ensemble dans la station. Nous avions un autrichien, des allemands, un suisse et des français tous au diapason alors forcément ça créé des liens !

 

Crédits photos : Lekkarod

Ces actualités devraient vous intéresser

Précédent Suivant