09 70 100 100

Devis gratuit

Le métier de comportementaliste animalier

Qu’est-ce qu’un comportementaliste animalier ?

« Comportementaliste animalier » est un terme généraliste désignant une personne qui va aider les propriétaires à gérer les troubles du comportement de leur animal (chiens, chats, équidés…)

On distingue alors 2 grandes catégories : les éducateurs canins comportementalistes et les vétérinaires comportementalistes.

Qu’est-ce qu’un éducateur canin comportementaliste ?

Pour être éducateur canin comportementaliste, il faut suivre une formation professionnalisante dans des centres agréés tel que le CFPPA. Il en existe une dizaine en France et cela permet de recevoir un Brevet Professionnel reconnu par l’état. Durant cette formation les futurs éducateurs recevront un enseignement sur le comportement animal grâce à une vétérinaire comportementaliste.

Le rôle de l’éducateur canin va être d’établir une meilleure relation entre le propriétaire et son animal en expliquant les bases de l’éducation, et en apprenant le langage de l’animal via des exercices d’obéissance et le jeu.

Depuis 2 ans un centre de formation, l’EAPAC, a mis en place des formations de comportementalistes purs, qui étudieront les relations homme/animal à travers des matières telles que l’éthologie et la zootechnie.

Qu’est-ce qu’un vétérinaire comportementaliste ?

Le vétérinaire comportementaliste est tout d’abord diplômé d’une école nationale des vétérinaires et inscrit à l’ordre des vétérinaires. Ensuite il se spécialise et est diplômé des écoles vétérinaires françaises. Cette formation fait appel à plusieurs intervenants : des psychologues, des psychiatres, des éthologues et des chercheurs en neuroscience.

Une consultation vétérinaire spécialisée en comportement se déroule en plusieurs étapes : le recueil des commémoratifs, l’établissement d’un diagnostic et la mise en place d’un traitement en complément des conseils si nécessaire.

La santé physique et psychique de l’animal relève de la médecine, c’est pourquoi l’avis d’un professionnel de la santé est toujours conseillé.

Bien que ces deux professions soient différentes, pour le bien-être de l’animal on peut tout à fait concilier les deux approches qui sont souvent complémentaires.

Ces actualités devraient vous intéresser

Précédent Suivant