09 70 100 100

Devis gratuit

Comment choisir ses vacances avec son chien ?

Préliminaire pour des vacances toutou réussies.

Choisir de partir ensemble à 2 pieds et 4 pattes ne s’improvise pas. Il est important d’observer quelques règles pour assurer le confort de chacun. Nous cherchons à faciliter et favoriser vos vacances ensemble mais rien par force n’est bon !

Point n°1: Vous connaissez votre chien et ses capacités

Si votre compagnon est déjà âgé ou rencontre de graves problèmes de santé, il est clair que certaines destinations ou voyages au long cours lui sont plutôt déconseillés et mieux vaut d’ailleurs envisager une autre solution plus adaptée.

De même que si votre chien appartient à la famille des chiens de Berger, type Border Collie, il est de très loin recommandé d’éviter une randonnée dans les alpages avec le risque d’être rapidement taxé de « fauteur de troubles » en créant la panique dans les troupeaux locaux. Vous ne pourrez pas lutter avec son instinct qui l’attirera immanquablement vers les autres bêtes et il n’est pas dit que les présentations avec le chien, gardien du troupeau, soient des plus conviviales …

Point n°2: Campagne ou montagne

Vous êtes fan de la campagne, les séjours à la ferme vous attirent mais sont-ils vraiment adaptés à votre fidèle ami ? Nous vous le déconseillons si votre loulou est un Husky ou Akita Inu. Pas sûr que la basse-cour de vos hôtes résiste bien longtemps aux instincts bien vivaces de « vôtre » chien. Il n’hésitera pas à fuguer au besoin pour aller voler dans les plumes de ses voisines de chambrée …

En version montagne, il est important également de vérifier au préalable si vous n’avez pas planté votre tente ou stoppé votre camping-car sur un Parc National car nos amis les chiens y sont formellement interdits à cause de la faune sauvage.

Point n°3: Climat chaud ou tempéré…

Les races à museau aplati comme le Boxer, les Bouledogues, le Carlin… supportent en général assez mal la chaleur. Il est préférable de les emmener dans des lieux plutôt frais, où ils pourront laisser passer l’été en toute tranquillité.

Les Saint-Bernard, Terre-neuve et autres Léonbergs, nullement gênés par les grands froids, sont vite indisposés par la chaleur.

Les chiens à peau plissée quant à eux, comme le Sharpei, Saint hubert, Mâtin de Naples… doivent éviter à tout prix le sable et la chaleur.

Point n°4: Farniente ou sportif

Votre tandem est unique … Nos chiens ont de grandes capacités d’adaptation sans que nous nous en rendions compte bien souvent. Il est important de savoir aussi respecter leur tempérament.

Si celui-ci est plutôt du genre « boule d’énergie », ne lui imposez pas 10h de voiture par jour. Vous favoriserez chez lui frustrations et excitations sous pression.

De même que si c’est un grand craintif, timide peu habitué aux bains de foule, certains lieux bondés lui seront vite insupportables.

Vous le connaissez mieux que n’importe qui d’autre et si vous avez choisi un sportif infatigable, il existe de superbes endroits naturels en France où il pourra librement s’exprimer, en courant, sautant, se fatiguant au maximum.

Ces actualités devraient vous intéresser

Précédent Suivant