09 70 100 100

Devis gratuit

Les maladies de peau rares chez le chien

Hyperoestrogenisme chez la chienne

Cause :

Cette maladie est due à un dysfonctionnement de la fonction des ovaires, à un kyste ovarien ou à une tumeur ovarienne. L’ovaire produit trop d’œstrogènes, ce qui entraîne différents symptômes.

Symptômes dermatologiques :

  • alopécie des flancs et du ventre

  • comédons

Autres symptômes :

  • apathie
  • chaleurs permanentes

Diagnostic :

  • analyse sanguine
  • échographie des ovaires

Traitement :

Le traitement de choix est le retrait des ovaires (ovariectomie). Si une tumeur est présente, il sera alors possible de la faire analyser et de savoir si elle est cancéreuse ou non.

L’hyperoestrogénisme est potentiellement mortelle. Si votre chienne n’est pas destinée à la reproduction, faites la stériliser pour éviter les tumeurs ovariennes, utérines et mammaires !

Acromégalie

Cause :

L’acromégalie est due à un excès de production de l’hormone de croissance, dont les causes sont très diverses : tumeur de l’hypophyse, tumeur ovarienne, kyste ovarien…

Symptômes :

  • alopécie
  • épaississement de la peau
  • séborrhée
  • écartement des dents
  • augmentation de la taille du cœur
  • hypertension
  • souvent associée à un diabète sucré de type II

Diagnostic :

Les analyses de sang ainsi que l’imagerie médicale seront utiles pour déceler quel organe est responsable de l’acromégalie.

Traitement :

En cas de tumeur, et selon sa localisation et sa nature, divers traitements peuvent être envisagés : chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie.

Nanisme hypophysaire

Cause :

C’est une maladie surtout observée chez le Berger Allemand. Un kyste est présent au niveau de l’hypophyse (glande située dans le cerveau), et empêche une production suffisante d’hormone de croissance.

Symptômes :

Ces symptômes apparaissent chez les chiots, vers l’âge de 2 à 3 mois :

  • retard de croissance
  • persistance du pelage de chiot
  • alopécie symétrique du cou, des cuisses et parfois du tronc
  • hyperpigmentation de la peau
  • comédons (points noirs)
  • squames (pellicules)
  • anomalies osseuses et dentaires

Diagnostic :

  • analyses de sang
  • biopsies cutanées
  • imagerie médicale

Traitement :

Il se fait par apport d’hormone de croissance par injection. Le traitement est contraignant, coûteux, et entraîne des effets secondaires. De plus, la durée de vie d’un chien atteint de nanisme hypophysaire n’est que de 3 à 8 ans.

 

Dr Marion HOUARD, vétérinaire et Responsable Formation à SUP-VETO Paris

Conseil de votre expert :

Les maladies hormonales du chien sont très nombreuses et certaines d’entre elles sont encore mal connues.

Néanmoins, pour certaines, des traitements sont possibles et efficaces. N’hésitez donc pas à en parler à votre vétérinaire, pour le bien-être de vos chers compagnons canins !

Ces actualités devraient vous intéresser

Précédent Suivant