09 70 100 100

Devis gratuit

La prise en charge des vieux chiens

Pour cette nouvelle rubrique, nous vous proposons de suivre, l’activité de « maison de retraite pour chiens» de notre refuge, l’association AVA ( Aide aux Vieux Animaux). Vous découvrirez au travers de nos articles, les portraits de certains de nos chiens et de leurs humains préférés ! C’est une population particulière qui nécessite de s’adapter à des profils qui peuvent être très différents : cécité, surdité, pathologies, perte d’autonomie, handicap moteur, que ce soient des chiens de compagnie, ou bien jugés difficiles, nous accueillons chacun de ces toutous dont certains finiront paisiblement leurs jours au refuge.

En tant qu’humains nous prenons soin des petits, des plus fragiles et âgés, protégeons les victimes d’accidents de la vie, soignons les malades, aidons ceux qui sont handicapés. Et c’est cette même problématique qui se pose lorsque nos animaux vieillissent. Comment faire pour s’assurer qu’ils soient pris en charge mais aussi choyés ?

La "maison de retraire pour animaux" d'AVA : un réel accompagnement

L’activité de « maison de retraite pour animaux », c’est accompagner nos protégés durant leur fin de vie, entourer et accompagner tel un membre de la famille : rassurer, soulager, soigner sans basculer dans l’acharnement thérapeutique, distinguer des signes de mal être et faire en sorte de prolonger les petits moments de plaisirs le plus longtemps possible, jusqu’au bout. Faire que la vieillesse soit un doux moment pour profiter de la vie.

Lorsqu’il s’agit d’éducation et de comportement canin, et cela aussi sur des vieux chiens, nous travaillons exclusivement en approche positive, tenant avant tout compte du bien-être et de l’état émotionnel de nos compagnons. Nous utilisons le renforcement positif (comme les récompenses alimentaires), qui permettent un travail et un échange avec l’animal en toute confiance et sans contraintes.

La vieillesse demande un accompagnement de chaque instant. Au-delà de l’aspect parfois lourd liés au suivi médical, il faut savoir mettre à l’aise des chiens parfois très réservés, certains ont vécu des années avec un humain et doivent être rassurés,  certains n’ont jamais connu la collectivité, et les individus au parcours difficiles doivent se réconcilier avec le genre humain : dressage avec des méthodes coercitives, maltraitance, abandon, traumatisme. Certains ont besoin d’un travail approfondi pour mettre en place les protocoles nécessaire à leur bien-être. D’autres ont leurs petites habitudes qu’il faut apprendre à décrypter, et dans tous les cas il est nécessaire de prendre du temps avec eux, leur laisser le temps de s’ajuster et leur en donner les moyens, tout en cherchant la recette culinaire qui les rendra heureux !

Un environnement adapté à chaque animal

 « Lire » les comportements des chiens, et s’y adapter est essentiel pour de créer un lien de confiance avec chacun de nos animaux, basé sur des échanges positifs. Mener à bien des présentations, proposer des groupements, gérer les conflits entre congénères, et transmettre les codes qui permettent à l’équipe d’interagir avec chaque chien, c’est poser les bases d’un travail vers le bien-être et pourquoi pas de potentielles adoptions !

Nous sommes attentifs à la qualité de l’hébergement de chaque animal, selon ses besoins et son tempérament. Les groupements équilibrés étant un paramètre majeur du sujet fondamental qu’est la recherche du bien-être de chaque animal.

Une de nos préoccupations principales est de varier le quotidien de nos animaux, les stimuler, les faire se dépenser physiquement et mentalement, diminuer le stress ou l’ennui. Nous veillons à ce que l’ensemble de nos protégés bénéficie à tour de rôle de nouveauté dans leur environnement. Nous diversifions les enrichissements et aménagements. Si les matins sont rythmés par le nourrissage et les soins, les après-midis, notre équipe de soigneurs se consacre aux échanges, à la détente, à différents jeux avec nos chiens : sorties, rencontres de congénères, distribution de jouets fourrés de friandises, de balles distributrices de croquettes, de cartons surprises à déchiqueter (remplis de paille et de viande), de glaçons de jus de viande à léchouiller, d’os de boucherie, sans oublier de longues plages de siestes et de caresses pour un peu de repos bien mérité. Le tout en observant les comportements de nos animaux et les effets des enrichissements proposés pour adapter les divertissements en fonction des préférences et du rythme de chaque individu.

 

Alors à bientôt dans notre prochain article, pour vous présenter l’univers des petits vieux d’un refuge pas comme les autres !

Un article rédigé par l'équipe Ava, www.avarefuge.fr

Ces actualités devraient vous intéresser

Précédent Suivant