09 70 100 100

Devis gratuit

Comment gérer la cohabitation entre chats ?

A poils longs ou à poils courts, nos chats font parti de la famille. Et comme dit l’adage, quand on aime, on ne compte pas… Vous avez envie d’accueillir un nouveau félin au sein de votre foyer ?

Fidanimo vous donne toutes les astuces pour une adaptation au poil.

Des animaux solitaires

Qui dit chat, dit territoire. Nos félins, même si avec les années, sont habitués à partager leur espace avec le nôtre, restent des animaux indépendants et solitaires; Partager leur lieu de vie n’est pas une évidence et l’adaptation à un nouveau compagnon peut parfois prendre du temps. Ils ne côtoient naturellement leurs congénères que pendant les périodes de reproduction.

D’après une étude « Les chats passent 30% de leur temps à une distance située entre 1 et 3 mètres les uns des autres ».

  • La cohabitation harmonieuse : A chacun son espace, les chats se respectent et s’apprécient. Se toiletter mutuellement, se bagarer gentiment, ou encore dormir l’un à côté de l’autre ne pose aucun problème, bien au contraire.
  • Les chats se tolèrent : Dans ce cas, les chats ne franchissent pas le lieu de vie de l’autre mais aucunes amitiés ne se développent.
  • La cohabitation et conflictuelle : Quand l’un des félins adopte un comportement intimidant et provocateur, le chat soumis peut, par la suite, connaitre des troubles du comportement pouvant amener à des maladies physiques.

L’adaptation à un nouveau membre de la famille

Chaton

Il est souvent évident pour un chat installé dans le cocon familial de s’adapter à l’arrivée d’un chaton plutôt qu’à un chat adulte. Le chaton désire s’amuser tandis que le chat établie cherche à effrayer ce dernier dans le but de montrer sa position hiérarchique. Les deux jouent au chat et à la souris et généralement l’acceptation se fait sous quelques jours. Fidanimo-cohabitation-entre-chats-mascotte-leeloo-jakarta

Chat adulte

S’adapter à un chat adulte peu quand à lui prendre plus de temps. L’adaptation, -si elle se fait-, peut prendre quelques semaines voir quelques mois.

Pour éviter le stress et mettre vos chats dans de bonnes conditions, voici nos conseils:

Comment gérer la cohabitation de vos chats à la maison ?

Pour une intégration en douceur

  1. Placez le nouvel arrivant dans une pièce où l’habitué ne pourra pas aller. Pour une première approche olfactive, faite lui sentir des coussins ou tissus qui auront été touchés par le nouveau félin.
  2. Une fois cette première étape validée, inversez les zones quelques heures afin que l’ancien sente les odeurs du nouveau et que ce dernier s’imprègne des lieux.
  3. Puis laisser les deux chats se rencontrer pour la première fois dans un lieu spacieux où se trouve une sortie apparente pour laisser la possibilité au chat, s’il est apeuré, de s’échapper. Soyez présent durant cette période mais n’intervenez pas si les chats, grondent, crachent ou hérissent leurs dos. Il s’agit de réflexes naturels de défense de la part de l’ancien qui se sent agressé chez lui.

Vous connaissez maintenant toutes les étapes qui permettent à vos chats de s’entendre à merveille. Si vous les gardez à l’intèrieur, laissez leur tout de mêmes leurs espaces de vie et optez pour plusieurs litières et plusieurs couchages.

Source: Brunilde Ract-Madoux, Éthologiste au refuge AVA

 

 

Conseil de votre expert :

Les chats doivent être vaccinés et vermifugés avant de se côtoyer.

Ces actualités devraient vous intéresser

Précédent Suivant