09 70 100 100

Devis gratuit

Fenêtres ouvertes : attention danger !

Avec la remontée des températures, nous voyons encore trop fréquemment arriver en clinique vétérinaire des chats tombés par la fenêtre. Cet accident peut avoir des conséquences dramatiques et pourrait bien souvent être évité.

Non, un chat n’est pas forcément habile

Contrairement aux idées reçues, il est très fréquent de voir des chats tomber de balcons, de rebords de fenêtres et autres gouttières. Il y a plusieurs explications à cela.

Tout d’abord certains chats, comme certains humains, sont plus maladroits et plus patauds que d’autres. Votre précédent chat a peut-être gambadé sur les toits durant toute sa vie mais il a eu de la chance. Un autre chat évaluera moins bien les distances, glissera plus facilement. C’est d’autant plus vrai pour les chats de races, sélectionnés pour leur aspect esthétique mais pas pour leurs performances sportives !

D’autres chats peuvent être, surpris, apeurés et ainsi sursauter, essayer de fuir sans précaution, entrainant leur chute.

Enfin, des chats très chasseurs, se laisseront entrainer sur la piste d’un oiseau et oublieront le danger.

Non, un chat ne retombe pas systématiquement sur ses pattes !

On entend souvent des théories plus au moins complexes sur le fait que les chats retombent sur leurs pattes mais que cela dépendrait de la hauteur de laquelle ils tombent par exemple. Ces théories ne présentent aucun intérêt pour la santé de nos compagnons ! En effet, quand bien même ils retomberaient sur leurs pattes, celles-ci ne sont pas faites pour supporter une telle chute.

Même du premier étage, votre chat peut se blesser gravement voir même perdre la vie !

Les lésions liées à une chute

Un chat défenestré peut souffrir d’un grand nombre de lésions, certaines visibles extérieurement mais pour d’autres, en apparence silencieuses. Voici, les principales lésions rencontrées :

L’état de choc

Il s’agit d’un état de sidération de l’organisme du au traumatisme. Cet état de choc peut parfois sembler absent, c’est-à-dire que votre petit félin semble aller bien. Mais il y a toujours 72 heures de phase critique à la suite d’un tel traumatisme. Pendant ces 3 jours, l’organisme peut tout à coup sembler comme submergé et que votre compagnon se mette à présenter brutalement des symptômes voir décède.

Un chat qui tombe par la fenêtre même s’il semble aller bien, doit en urgence se rendre en clinique vétérinaire afin d’être mis sous surveillance pendant au moins 24 à 72 h.

Les fractures

Lors de sa chute, votre chat a pu se réceptionner sur ses membres ou heurter un obstacle. Ce choc a pu casser un ou plusieurs os, on parle alors de fracture. Pour explorer cela votre vétérinaire pratiquera un examen complet de votre compagnon, qu’il complètera avec des radiographies qui nécessiteront parfois une tranquillisation de façon à ne pas faire souffrir votre compagnon.

Ne vous inquiétez pas si le vétérinaire diffère la prise de ses clichés radiographiques le traitement des fractures. En effet, parfois l’urgence est le maintien en vie de l’animal. Votre vétérinaire saura donner la priorité aux fonctions vitales de votre félin.

Les lésions de l’appareil respiratoire

Lors du choc, il est fréquent que votre chat aient des hémorragies pulmonaires qui vont avoir des répercussions plus au moins importantes sur la respiration de votre animal.

Peut aussi apparaitre un pneumothorax, il s’agit d’une accumulation d’air autour des poumons. Cela les comprime et gêne la respiration.

Ces deux lésions peuvent se voir à la radiographie.

Lésions dans la bouche

Une lésion fréquente et qui peut passer inaperçue est l’ouverture du palais. On appelle cela une fente palatine. Sous l’effet du choc, l’os qui forme le palais s’ouvre au milieu, mettant en communication la bouche avec les cavités nasales. Cela peut avoir de graves conséquences car les aliments peuvent alors passer dans les cavités nasales.

Lésions des viscères abdominaux

Les organes qui se trouvent dans le ventre de votre chat (que l’on appelle les viscères abdominaux) peuvent présenter des lésions plus ou moins graves.

Traumatismes nerveux

Le cerveau, la moelle épinière qui court dans la colonne vertébrale, sont des organes nerveux extrêmement sensibles.

Sans oubliez évidemment le risque que votre animal décède.

 

Dans tous les cas, un chat qui tombe par la fenêtre, quelle que soit la hauteur, quel que soit son état quand vous le récupérez, doit impérativement se rendre en clinique vétérinaire en urgence.

Appelez la clinique vétérinaire pour les prévenir de votre arrivée afin que l’équipe soit prête à vous accueillir.

Faites confiance à votre vétérinaire et à son équipe. Après avoir examiné votre animal, votre vétérinaire réalisera les examens complémentaires qu’il jugera judicieux en fonction de votre animal et de ce qu’il aura constaté lors de son examen.

Mieux vaut prévenir

La prévention est encore le moyen le plus efficace pour s’éviter tant de soucis et de peine.

Pour cela protégez vos fenêtres ! Un grillage cloué sur un cadre en bois, ou directement sur la fenêtre.

Pensez aussi aux fenêtres oscillo-battantes qui présentent un double risque car le chat peut s’y retrouver coincé !

De la même façon protégez vos balcons.

Ces grillages ne sont pas forcément inesthétiques, ni compliqués à faire, mais ils peuvent sauver la vie de votre compagnon !

Auteur de cet article : Dr Noémie Tommasini, vétérinaire et directrice de l’ESAV – Institut Bonaparte

Le savez-vous ?

Si votre chat chute par votre fenêtre, balcon ou gouttière, les frais de santé liés sont pris en charge par votre assurance parachutage chat. N’hésitez-pas à vous rendre chez votre vétérinaire !

Ces actualités devraient vous intéresser

Précédent Suivant