09 70 100 100

Devis gratuit

Association : les chiens guides d’aveugles

Suite à la Semaine des chiens guides d’aveugles (du 21 au 28 septembre 2014), Fidanimo vous propose d’en apprendre davantage sur cette belle chaîne de solidarité.

La Semaine du chien guide d’aveugle en quelques mots

Depuis 3 ans, la F.F.A.C. (Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles) et les Écoles fédérées organisent, durant une semaine, des événements dans différentes villes de France afin de sensibiliser et d’informer le grand public ainsi que les personnes déficientes visuelles. Au programme de ces événements : marche solidaire, journée portes ouvertes des écoles fédérées, démonstrations de chiens guides, ateliers pour les enfants…

L’équipe était le mot d’ordre de cette 3ème édition de la Semaine du chien guide d’aveugle ! Familles d’accueil, éducateurs, professionnels des écoles, donateurs et bénévoles permettent grâce à leur motivation et leur solidarité de réunir un chien guide et son maître déficient visuel.

Les chiens guides d’aveugles en quelques chiffres

  • En France, 61 000 personnes sont aveugles et près de 2 millions sont atteintes de malvoyance
  • Néanmoins, seules 1 500 sont accompagnées par un chien guide…
  • Heureusement, grâce à la F.F.A.C. et aux écoles, plus de 200 personnes déficientes visuelles reçoivent un chien guide chaque année !
  • Leur formation est longue et coûteuse : entre 6 mois et 1 an et plusieurs dizaines de milliers d’euros sont nécessaires pour former un chien guide d’aveugle.
  • Dicky, le premier chien guide fut formé en 1951 par Paul Corteville.
  • Au cours de sa formation, le chien guide apprend plus de 50 consignes !
  • 90 % des chiens guides d’aveugles sont des Labradors, néanmoins d’autres races telles que les Caniche Royaux peuvent remplir ce rôle.

Qu’est-ce qu’un Chien Guide ?

En plus d’accompagner les personnes déficientes visuelles dans leurs déplacements et de simplifier leur quotidien, les chiens guides leur apportent une réelle confiance en eux qu’ils avaient souvent perdues à cause de leur handicap. Le chien guide est également un formidable vecteur de communication, il permet de rétablir un contact entre la personne déficiente visuelle et son entourage en favorisant les interactions.

Casser les idées préconçues

Un des objectifs de la F.F.A.C. est de combattre les idées reçues du grand public et des personnes déficientes visuelles sur les Chiens Guides !

Idée reçue n°1 : Seuls les aveugles ont le droit d’obtenir un chien guide.

Un chien guide peut être remis à toute personne aveugle ou malvoyante.

Il est même possible de faire un essai.

Idée reçue n°2 : Cela va me coûter une fortune !

Un chien guide est remis gratuitement. Bien entendu, comme pour tout propriétaire, les frais d’entretien sont à la charge du maître.

De plus, les frais de nourriture et de vétérinaire des familles d’accueil sont prise en charge par l’Association.

Idée reçue n°3 : Je devrais attendre des années avant d’avoir un chien guide.

Un chien guide est remis à son maître déficient visuel entre 6 mois et 2 ans après sa première demande,

Et concernant les demandes de renouvellement, seuls quelques mois sont nécessaires.

Idée reçue n°4 : Je devrais payer un supplément pour accéder à l’hôtel avec mon chien !

Un chien guide a le droit d’entrer librement et gratuitement dans tous les lieux publics (loi du 11 février 2005) et le non respect de cette loi est passible d’une amende de 150 à 450 euros.

Depuis le 20 mars 2014, cette loi s’applique aussi à l’élève chien guide !

Le saviez-vous ?

Il existe également des chiens guide pour les personnes sourdes ou malentendantes !

Pour en savoir davantage sur la F.F.A.C. : www.chiensguides.fr et sur la Semaine du chien guide d’aveugle : www.semaine-chiensguides.fr.

Ces actualités devraient vous intéresser

Précédent Suivant